Sélectionner une page

Depuis ce lundi 11 mai, les commerces dits non essentiels sont à nouveau autorisés à ouvrir leurs portes. Nous vous en parlions dans notre dernier article, vendredi dernier et ce week-end, les commerçants andennais s’activaient pour la grande reprise. Ils ont mis en place des conditions optimales pour cette réouverture. Et parmi leurs « armes anti covid-19 », certains commerces se sont dotés de défroisseurs à vapeur industriels à haute température, qui seront utilisés dès lors qu’un vêtement aura été touché ou essayé par un client, avant d’être remis en rayon. 

Chez Lynda, de la boutique « Chez Lyne », Place des Tilleuls, on retrouve cet outil qui permet de détruire 99% des bactéries présentes sur le tissus. La gérante du magasin est heureuse de retrouver ses clientes, mais pas à n’importe quel prix, la sécurité et la santé priment sur tout le reste.

L’outil a également éveillé la curiosité du journal « L’Avenir », qui consacrait ce dimanche, un très chouette article à l’une de nos commerçants qui l’utilisera dès ce jour dans son commerce.

Consultez ici l’article sur l’Avenir en ligne 

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer