Sélectionner une page

Une bonne nouvelle pour les indépendants touchés par la crise Covid-19!  La mesure du droit de passerelle sera prolongée au moins pour le mois de mai. Encore méconnu des indépendants il y a quelques mois, ce dispositif fait office de levier très efficace pour venir en aide aux indépendants face aux interruptions d’activité forcées qu’imposent la crise Covid-19.

Pour rappel, cette mesure avait déjà été prise pour les mois de mars et d’avril. Cette aide intervient pour les indépendants à titre principal :

  • soit s’ils sont en interruption totale ou partielle parce que visés par les mesures de restriction du Conseil national de sécurité, jusqu’au 3 mai (liste limitée), jusqu’au 11 mai (commerces non alimentaires) ou au-delà (horeca) ;
  • soit si d’initiative ils interrompent complètement leur activité en raison de la crise durant au moins 7 jours consécutifs encore en mai.

Comment obtenir ce droit de passerelle?

S’il s’agit d’une situation déjà couverte en avril et qui perdure en mai, l’indépendant à titre principal n’aura aucune démarche à réaliser.

Vous vous posez plus de questions concernant le droit de passerelle et votre situation (indépendants complémentaires non visés et pour les pensionnés actifs qui cotisent, etc.), l’UCM a réalisé un FAQ très complet à consulter ici

 

 

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer