Sélectionner une page

Pour les mois de juin, juillet et d’août 2020, un droit passerelle de soutien à la reprise a été mis en place pour soutenir les indépendants de certains secteurs qui ont repris leurs activités et qui subissent encore aujourd’hui une baisse de leur chiffre d’affaires en raison de la crise Covid-19.

Voici les secteurs qui peuvent bénéficier de cette aide :

En juillet, cette aide est destinée UNIQUEMENT aux secteurs suivants :

  • Les commerces de détail non alimentaires à l’exception des librairies, des magasins de bricolage et des jardineries déjà rouverts en avril
  • Les coiffeurs et les esthéticiens
  • L’Horeca
  • Les marchés
  • Les activités de loisirs qui peuvent rouvrir à partir du 1er juillet : les piscines, les centres de bien-être, les théâtres, les parcs d’attraction, les cinémas, les casinos, les salles de jeux de hasard, les salles de congrès, les salles de fête et de réception, les attractions foraines

qui peuvent prouver une baisse de 10% de leur chiffre d’affaires.

En août, cette aide est destinée UNIQUEMENT aux secteurs suivants : 

  • Les commerces de détail non alimentaires à l’exception des librairies, des magasins de bricolage et des jardineries déjà rouverts en avril
  • Les coiffeurs et les esthéticiens
  • L’Horeca
  • Les marchés
  • Les activités de loisirs qui peuvent rouvrir à partir du 1er juillet : les piscines, les centres de bien-être, les théâtres, les parcs d’attraction, les cinémas, les casinos, les salles de jeux de hasard, les salles de congrès, les salles de fête et de réception, les attractions foraines
  • En attente des décisions du Conseil National de Sécurité : il s’agira également de toute activité indépendante dans un secteur pour lequel les interdictions ont été levées dans le courant du mois de juillet ou au 1er août.

 La preuve de la baisse de 10% de leur chiffre d’affaires devra aussi être apportée.

>>>>> En savoir plus sur toutes les conditions d’octroi du droit passerelle de soutien à la reprise 

Ce lundi 03 août, on s’est également réjouit d’apprendre que le droit passerelle au profit des secteurs qui restent fermés en raison des mesures prises pour freiner le coronavirus devrait être prolongé jusqu’au 31 décembre 2020, et, que le droit passerelle de soutien à la reprise au profit de certains secteurs qui ont été obligés de fermer pendant le confinement et qui subissent encore des contraintes aujourd’hui, devrait se maintenir jusqu’au 31 octobre.

Pour rappel, le droit passerelle est activé depuis mars 2020.

>>>>> En savoir plus sur la prolongation du droit passerelle et du droit passerelle de soutien à la reprise 

Sources :

 

Notre site utilise des cookies. En cliquant sur "Accepter" vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. Plus d'informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer